Le saviez-vous ? Delphine Wespiser (Miss France 2012) est amoureuse d'un homme de 26 ans son aîné

Delphine Wespiser est en couple avec un certain Roger, 55 ans, rencontré en boîte de nuit en Alsace. Aujourd’hui, elle assume pleinement son histoire. Mais ça n’a pas toujours été le cas.

Delphine Wespiser ne fera pas partie du jury 100% féminin, et aussi 100% ex-Miss, de l’élection Miss France 2021, au Puy-du-Fou, le 19 décembre prochain. Mais elle suivra sans aucun doute l’événement à la télévision en compagnie de son chéri, Roger, un homme âgé de 55 ans, qu’elle a rencontré en 2015 en boîte de nuit alors qu’elle se remettait d’une rupture. Leur histoire d’amour n’est pas commune. Au début, Miss France 2012 avait du mal à assumer les 26 ans d’écart, au point qu’elle lâchait la main de son chéri quand on les fixait dans la rue, avait-elle confié dans le documentaire L’incroyable destin des Miss, diffusé sur C8 en décembre 2019.

Delphine Wespiser a aussi eu du mal à faire accepter son couple à ses parents, qui ont très mal réagi lors de la première rencontre. “C’était juste horrible. C’était la troisième guerre mondiale chez moi, vraiment. J’ai vu mon père pleurer, ma mère pleurer.” Son père a même cru avoir raté quelque chose dans son éducation. “Qu’est-ce que j’ai fait de mal ? Est-ce que j’ai trop bossé ? Est-ce que je n’étais pas assez là ?”, lui a-t-il même demandé. Mais finalement la jeune femme de 28 ans a réussi à convaincre sa famille que son couple était vrai et son amour pour Roger sincère.

View this post on Instagram

A post shared by Delphine Wespiser (@wespiserd)

Son chéri l’a eue “à l’usure”

Pourtant, au départ, ce n’était pas gagné. Roger, entrepreneur, travaillait dans la boîte de nuit alsacienne que Delphine Wespiser fréquentait beaucoup à l’époque. C’est lui qui a fait le premier pas. À leur première rencontre, il l’a invitée à sa fête d’anniversaire, pour ses 50 ans, la semaine d’après. La Miss imaginait une histoire légère, sans importance. “Je voulais juste un peu m’amuser”, avait-elle assuré dans le documentaire de C8. Lui voulait du sérieux. Et il a eu ce qu’il voulait. “Il m’a eue à l’usure.” Et cela fait maintenant cinq ans que ça dure.

View this post on Instagram

A post shared by Delphine Wespiser (@wespiserd)

Article écrit en collaboration avec 6 Médias

Click Here: clare gaa jerseys"

Crédits photos : CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE

Leave a Reply

Your email address will not be published.